Qui suis-je ?


Je m’appelle Ati, j’ai crée ce site en 2013 – je suis spécialisé dans la perte de poids. Mon objectif est d’accompagner les personnes les plus motivées à atteindre leur objectif de perte de poids, de remise en forme, de santé en m’adaptant à leurs contraintes. Tout le monde n’a pas les mêmes habitudes d’alimentation, n’a pas les mêmes moments pour s’entrainer, n’a pas accès au même matériel ou niveau de sport. Alors pourquoi devrais-je faire des programmes tout fait ? Je préfère m’adapter et être sur que mon client atteindra son objectif sans devoir s’adapter à ma méthode. Mon engagement est de les aider à perdre jusqu’à 1kilo par semaine !

 

[trx_button type=”square” curve=”yes” style=”global” size=”medium” fullsize=”yes” color=”#dd3333″ link=”https://www.atifit.fr/je-veux-en-savoir-plus/” popup=”no”]JE VEUX VOIR COMMENT CELA FONCTIONNE ! [/trx_button]


 

Il est 13h, on sort de table et on pique du nez, on se dit qu’un bon café et un peu de sucre nous permettrait d’avoir ce petit coup de fouet pour tenir bon l’après-midi. Le sucre est souvent assimilé comme un booster contre les moments de “faiblesse” alors qu’en réalité il en serait la cause…

Dans cet article nous allons voir les différents types de sucres et voir s’il en existe des “bons” et des “mauvais”.

 

Pourquoi a-t-on envie de sucre ? 


Vous avez déjà entendu que le sucre avait un pouvoir addictif supérieur à la cocaïne ou à l’héroïne ? En effet, plusieurs études ont démontré que des rats, qui avaient été soumis à une période de jeûne, ont eut la possibilité de choisir entre de l’eau sucrée et leur nourriture habituelle. Il a été observé que ces animaux choisissaient l’eau sucrée dès que la possibilité se présentait.

D’autres études plus poussées ont mis en avant que le sucre, tout comme la cocaïne, actionnait les mêmes circuits de récompense dans notre cerveau. Nous avons un comportement similaire avec le sucre qu’avec la cocaïne : Abus de substance, sevrage, manque…

INCROYABLE non ?

Le problème est que cette addiction au sucre dans le cadre d’un régime alimentaire a de mauvaises conséquences sur notre santé et notre bien-être. Le sucre étant un des facteurs de prise de poids voire d’obésité.

Il faut savoir que le sucre est présent dans tous les aliments, notamment les fruits, les féculents qu’on entend souvent appelé “sucre lent”, mais la réalité n’est pas que le sucre est un problème mais plutôt le sucre raffinés.

Qu’est ce que le sucre raffiné ?

Le sucre raffiné, c’est ce sucre industriel qu’on ajoute à nos préparations : gâteaux, cookies, sodas, confitures, chocolat…

Le problème de ce type de sucre c’est leur composition, souvent sans réelles valeurs nutritives, dans le sens où il apporte uniquement des calories sans les nutriments essentiels.

Vous me direz qu’il est donc possible de réguler sa consommation en adaptant les quantités.

 

Quelle quantité de sucre doit on consommer ?


Les apports nutritionnels conseillés (ANC) en vigueur en France depuis 2001, préconisent de consommer du sucre jusqu’à 10% de nos apports caloriques journaliers. En gros pour un adulte qui consommerait 2000kcal par jour cela représenterait 200kcal soit 50gr de sucre par jour. En soit c’est très faible c’est ce qui explique souvent qu’on dépasse facilement ce plafond, c’est l’équivalent de 2,5 verres de coca de 200ml sur une journée entière !

 

Que faire ?


Pour mieux comprendre comment vous pouvez agir, il convient de détailler les différents types de sucre et leur impact sur notre corps :

  • Le fructose : c’est le sucre des fruits mais qu’on retrouve également dans les sodas, les jus de fruits – il est dégradé par le foie et n’est pas sincèrement vital. A noter que notre foie ne peut gérer qu’une certaine quantité de sucre, le reste est transformé en graisse. D’où le fait que j’interdise le “Fruits à volonté dans mes plans diet”.
  • Le glucose est l’ami de notre corps. Il est utilisé par l’ensemble des cellules de notre organisme mais il requiert la sécrétion d’insuline dans le sang pour être totalement métabolisé. On parle souvent de pic d’insuline après la consommation de sucre, mais qui dit pic dit chute d’où ce fameux “coup de barre”. A noter que les études montrent que le glucose et le fructose impactent de la même façon le corps lors d’une surconsommation soit une prise de poids. Le glucose est également considéré comme un facteur aggravant de risques cardiaques et d’accidents cardio-vasculaires.
  • Le sucrose plus souvent appelé “saccharose” est la combinaison du glucose et du fructose.

J’imagine que vous avez compris, le sucre ok mais en quantité très raisonnée.

 

Les sucres industriels


La plupart des sucres que l’on consomme aujourd’hui sont des sucres dits “raffinés”. Le problème du procédé de fabrication des sucres raffines est qu’on enlève tous les nutriments essentiels. Cela revient à garder les calories et à enlever ce qui pourrait être considéré de bon.

Et cela touche tous les sucres qui sont produits de façon industrielles, on inclut les sucres à l’extrait d’agave, de betteraves, de maïs, de la canne à sucre…

Ces sucres sans nutriments vous donneront cette sensation de faim après leur consommation.

 

Mais que faire, réellement ?


Si vous me connaissez, je ne fais pas partie des coachs pour qui retirer un type d’aliment est une solution. Le sucre aussi nocif qu’il puisse être, nous apporte un plaisir certain. Idealement, il faudrait le consommer sous sa forme primaire c’est à dire sans transformation.

Donc favorisez les fruits et les légumes en quantité raisonnée car comme vous le savez, ces aliments sont souvent riches en sucre, donc une surconsommation engendrerait une prise de poids.

Méfiez-vous des régimes “Fruits et légumes à volonté”.


 

[trx_button type=”square” curve=”yes” style=”global” size=”big” fullsize=”no” color=”#77d633″ link=”https://www.atifit.fr/les-programmes/” popup=”yes”]Je veux perdre du poids sainement ! [/trx_button]


Leave a Reply

Your email address will not be published.